La vignette Crit’Air : Guide complet

Ces dernières années, de nombreuses mesures ont été mises en place pour lutter contre la pollution et encourager l’écomobilité. Depuis 2016, il existe ainsi un dispositif permettant de classer les véhicules suivant leur degré de pollution : la vignette Crit’Air, ou certificat qualité de l'air.

Dans plusieurs villes, s’équiper de cette pastille colorée est devenu obligatoire pour circuler dans certaines zones urbaines ou durant un pic de pollution. Zoom sur la vignette Crit’Air : qui est concerné, son coût, les différentes classifications et les démarches pour se la procurer.

Qu’est-ce que la vignette Crit’Air ?

La vignette Crit’Air, aussi appelée certificat qualité de l'air, est une pastille attestant du niveau d’émission polluante d’un véhicule. Elle permet aux municipalités d’identifier les véhicules autorisés à se déplacer lors de l’instauration de mesures restrictives de circulation.

Ces restrictions peuvent par exemple s’appliquer lors d’un pic de pollution ou de façon permanente dans une zone donnée. Il y en a tout 6 vignettes, chacune associée à une classe environnementale différente.

Qui est concerné par la vignette Crit'Air ?

Est-elle obligatoire ?

À Paris et dans d’autres villes comme Lyon, Lille, Toulouse et Grenoble, le certificat Crit'Air est obligatoire dans deux situations :

  • Lorsqu’un épisode de pollution atmosphérique entraîne l’application de la circulation différenciée. Cette mesure restreint temporairement le droit des véhicules dépourvus de macarons ou munis d’une vignette Crit'Air 4 et 5 à circuler dans le secteur concerné.

  • Dans les espaces désignés comme “zone à faibles émissions mobilité” (ZFE) et sur une plage horaire spécifique. Par exemple, à Paris, certaines ZFE interdisent la circulation de véhicules non classés ou de catégorie 4 et 5 du lundi au vendredi, de 8h à 20h (hors jours fériés).

À savoir que l’obligation concerne tout type de véhicule motorisé : voiture, poids-lourd, utilitaire, bus, autocar, moto, scooter.... Sont exemptés les véhicules d’urgence, les engins agricoles, de chantier et les handicapés détenteurs de la carte mobilité inclusion. 

Les propriétaires de voitures de collection, c’est-à-dire construites ou immatriculées il y a plus de 30 ans, peuvent aussi faire l’objet d’une dérogation. Les règles variant d’une collectivité à une autre, le mieux est encore d’aller se renseigner directement auprès de sa mairie.

À quel endroit faut-il apposer sa vignette ?

La pastille doit être collée bien en évidence sur le véhicule. Sur un deux-roues ou un trois-roues, il est recommandé de la mettre sur la fourche. Sur une voiture ou un camion, il faut l’installer à l’intérieur, dans le coin inférieur droit du pare-brise, le recto tourné vers l’extérieur.

Quelle vignette Crit'Air pour mon véhicule ?

Les 6 classes du certificat qualité de l’air

Le niveau de pollution d’un véhicule est mesuré suivant plusieurs critères : norme Euro, date de commercialisation, énergie ou carburant utilisé et type de véhicule.

Il existe 6 catégories Crit'Air, correspondant chacune à une couleur et un niveau de pollution. Elles sont classées de 0 à 5 et vont du véhicule le moins polluant au plus polluant :

  • La pastille verte Crit'Air 0 pour les véhicules zéro-émission, dotés d’un moteur électrique ou à hydrogène.
  • La pastille violette Crit'Air 1 pour les véhicules essence ou hybrides aux normes Euro 5 et Euro 6 et commercialisés depuis le 1er janvier 2011.
  • La pastille jaune Crit'Air 2 pour les véhicules Euro 5 essence ou hybride commercialisés entre 2006 et 2010 et diesel Euro 5 et Euro 6 commercialisés à partir de 2011.
  • La pastille orange Crit'Air 3 pour les véhicules essence et “autres” aux normes Euro 2 et 3, commercialisés entre 1997 et 2005 et diesel aux normes Euro 4, commercialisés entre 2006 et 2010.
  • La pastille marron Crit'Air 4 pour les véhicules diesel de norme Euro 3, commercialisées entre 2001 et 2005.
  • La pastille grise Crit'Air 5 pour les véhicules diesel de norme Euro 2, commercialisés entre 1997 et 2000.

Le certificat Crit'Air pour les véhicules électriques : quels avantages ?

Sur décision de leur municipalité, les automobilistes circulant dans un véhicule électrique ou à hydrogène, dits “véhicules zéro-émission moteur” (Crit'Air 0) peuvent bénéficier de plusieurs avantages :

  • le stationnement gratuit dans l’espace public ;
  • l’accès à des voies normalement réservées aux bus ;
  • l’accès à des zones à circulation restreinte.
scooter utilisateurs

Comment obtenir la vignette Crit Air Scooter Electrique?

Professionnel ou particulier, les démarches pour commander la vignette Crit’Air sont les mêmes : direction le site certificat-air.gouv.fr.

Vous devrez indiquer le numéro d’immatriculation, la date de la première immatriculation du véhicule, et remplir un formulaire avec vos informations personnelles. Le certificat vous sera ensuite envoyé à domicile par la poste. Le coût de la vignette revient en tout à 3,62 € (3,11 € + frais de livraison en France).

Il est également possible de faire la demande par voie postale. Il suffit d’imprimer et compléter le formulaire de demande de certificat qualité de l'air, d’y joindre un chèque de 3,62 € à l’ordre de l’Imprimerie Nationale SA et d’envoyer votre demande à l’adresse suivante : Service de délivrance des Certificats Qualité de l’Air - BP 50637- 59506 Douai Cedex.

La vignette reste ensuite valide pendant toute la durée de vie de votre véhicule.

Quelles sanctions en cas d’infraction ?

Depuis 2017, se déplacer sans vignette dans une zone à faibles émissions mobilité ou à circulation différenciée lors d'un pic de pollution est passible d’une amende.

Le décret n°204-782 du 5 mai 2017 prévoit ainsi une amende forfaitaire d’un montant de :

68 € pour les voitures particulières et autres véhicules (contravention de 3ème classe)

135 € pour les poids lourds et les autocars (contravention de 4ème classe)

Sans règlement sous les 45 jours qui suivent, l’amende peut être majorée respectivement à 180 € et à 375 €.

Conclusion

Dans les grandes agglomérations françaises, les restrictions se multiplient et se durcissent d’année en année. L’idée étant de donner petit à petit la priorité à des modes de déplacement peu polluants et plus écologiques.

Pour éviter d’être restreint dans ses déplacements, le véhicule électrique est donc une excellente alternative. Voiture, moto ou scooter électrique, il y a aujourd’hui un choix vaste sur le marché.

De plus, de nombreuses subventions existent pour vous aider à financer votre achat, alors pourquoi s’en priver ?

Nicolas
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: